• Résultats la semaine suivant le retour ...

    Devinez où je vais ...

    Je vais voir ...

    Devinez où je vais ...

    Des vieux chateaux ...

    Devinez où je vais ...

    Des phares...et puis ..

    Devinez où je vais ...

    Des églises...

    Devinez où je vais ...

    Des ports ...

    Devinez où je vais ...

    Eh oui ...

    Devinez où je vais ...

    Mais où ???

    Devinez où je vais ...

    Devinez où je vais ...

    Devinez où je vais ...

    Vous pouvez cliquez sur les images , vous en saurez un peu plus ...


    19 commentaires
  • C'est arrivé...

    Eh oui, qui l'eût crû ???

    C'est arrivé...

    Demain , je fais le plein ...

    C'est arrivé...

    Pas encore !!!!

    Et puis ...

    C'est arrivé...

    Samedi ....


    7 commentaires
  • P1060415.jpg

    DSC_4071.jpg

    Promenade le long de l'Océan ..la marée de Dimanche , que j'ai ratée!

    P1060417.jpg

    Le ciel , hier soir ..trop rose pour être honnête !

    P1060418.jpg

    De la terrasse au jardin . Le ciel est très gris ...

    P1060419.jpg

    Les roses , jasmin et clématite

    P1060420.jpg

    Un joli fouillis...

    P1060428.jpg

    Le ciel maintenant , et quelques lys ..Sur le côté de la maison.

     

    3d8bef25.gif

    ET

    soleil026.gif

    j-veux-du-soleil.gif

     

    9 commentaires
  • Orages : des grêlons comme des balles de golf

    A gauche, dans la serre du site Rabelais de l'hôpital. A droite, à 8 h, dans la rue du Bédouard à Fontenay.
    A gauche, dans la serre du site Rabelais de l'hôpital. A droite, à 8 h, dans la rue du Bédouard à Fontenay.
    Une quinzaine de communes du Sud-Vendée a subi une averse brutale de grêlons, dans la nuit de dimanche à lundi. Les dégâts matériels sont importants. Tour d'horizon.

    Comme des cailloux qui tombent du ciel

    Certains ont entendu le vent se lever. Les autres ont tous été réveillés par le bruit des grêlons - en moyenne 4 cm d'épaisseur - qui tombaient sur le toit de la maison. L'averse a démarré à 4 h du côté du Gué-de-Velluire, à 10 km au sud de Fontenay. Elle s'abattait à Fontenay vers 4 h 20, particulièrement au nord-ouest de la ville. Elle a commencé à s'estomper vers 4 h 45. L'averse de grêle s'est abattue jusqu'à Saint-Hilaire-de-Voust, à 18 km de Fontenay.

    Des dégâts chez les particuliers...

    Les fenêtres de toit anciennes, les vérandas, les salons de jardin, les portes de garages ont pris des impacts. Tout ce qui était en verre a éclaté. Mais le plastique aussi. Donnant une belle frousse. Les grêlons sont tombés si violemment qu'ils ont, comme à Pissotte, réussi à traverser des toits en ardoise. Toutes les voitures garées à l'extérieur ont été cabossées, voire endommagées.

    ... et pour les professionnels

    Même constat chez les concessionnaires où les véhicules sont exposés dans des parcs non abrités. Les serres des paysagistes, des maraîchers, ont été brisées. Et tout ce qu'elles contenaient a été détruit. Les serres municipales de Fontenay-le Comte ont subi le même destin. Les cultures des agriculteurs, les pépinières du vigneron Mercier, à Chaix, et les vignes de chez Coirier, à Pissotte, ont subi de gros dégâts.

    Des inondations

    De nombreux grands magasins, ceux qui ont des toitures horizontales, ont été inondés. Il y a eu beaucoup d'infiltrations dues aux grêlons qui ont bouché les chéneaux. Les pompiers de Fontenay étaient sur le terrain dès 4 h 30. Ils ont été rejoints par d'autres centres venus en renfort de Luçon, Chantonnay, Nalliers, Vouvant, La Roche-sur-Yon, entre autres. À 14 h 30, hier, le capitaine Marc Lepelletier comptabilisait « 83 interventions dans le département, mais une soixantaine entre Pissotte, Sérigné et Fontenay », les trois communes les plus touchées.

    Le matin, on constate les dégâts

    Ils sont énormes. La première chose à faire est de répertorier les dégâts. Prendre des photos. Puis prévenir son assureur, le plus rapidement possible, par téléphone ou par mail. Dès 9 h, hier, des files se sont formées devant les agences d'assurance. En fin d'après-midi, il y avait toujours autant de monde en train d'attendre.

    On pare à l'urgence

    Verriers, maçons, menuisiers... ont été pris d'assaut pour les réparations. Les carrossiers aussi. Les loueurs de voitures également. « Le problème c'est que notre parc a également été touché », déclarait le loueur de l'Hyper U à Fontenay, hier matin.

    Et heureusement...

    Cette tempête impressionnante et ravageuse n'a occasionné que des dégâts matériels. Personne n'a été blessé.


    Michèle BESSON.  Ouest-France  
     
    Quelques heureux : les artisans réparateurs , mais heureusement qu'ils sont là !

    2 commentaires
  • Quelques nouveautés..

    Recto ..

    Quelques nouveautés..

    Verso .

    Quelques nouveautés..

    Pour un départ en retraite - commande-

    Quelques nouveautés..

    Pour un mariage - commande personnalisée .


    12 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires