• De belles vagues ...

     

    photo la prudence est de mise sur le littoral. © franck dubray

    La prudence est de mise sur le littoral.© Franck Dubray

    Météo France a placé le département en vigilance orange en raison de vents violents et de risques de submersion sur le littoral.

    La tempête Petra arrive sur la façade Ouest de la France : des rafales de 90 à 110 km/h sont attendues dans l'intérieur des terres, et jusqu'à 120 à 130 km/h sur les côtes

    Le phare des Sables d'Olonne ... si petit ..parmi les vagues .

     


  • Commentaires

    7
    Vendredi 7 Février 2014 à 19:18

    Je te remercie de ta visite, cela m'a permis de revenir te visiter, j'avais déjà trouvé ton blog très agréable et joli. Je t'ajoute dans mes liens pour revenir. A bientôt. Bizz de Béa

    6
    Vendredi 7 Février 2014 à 11:23

    Sois bien prudente si tu vas voir la mer déchaînée , Lucette .

    Gros bisous.

    5
    capucyne.
    Jeudi 6 Février 2014 à 16:17

    Oui, et ça recommence cette nuit ! belle photo

    4
    Jeudi 6 Février 2014 à 08:05

    Le spectacle de cette nature déchainée est ahurissant, les gens s'inscrivent et paient pour que tempêtes ou cyclones portes leurs prénoms, par contre je ne sais plus comment se fait le choix entre féminin et masculin, je ne sais plus si c'est par année ou si c'est pris en suivant la liste

    amicalement

    Claude

    3
    Mercredi 5 Février 2014 à 21:04

    Oui, je croyais que ça devait changer .. mais  il ne devait s'agir que des cyclones ...Tu as remarqué que maintenant , ils ont des prénoms de mec aussi ???

    Bisous Vanillette  .

    2
    Mercredi 5 Février 2014 à 20:33

    Coucou Nanne.. Toujours impressionnantes ces tempêtes qui dévastent tout. Tu as remarqué que l'on donne souvent un nom de femme aux ouragans et aux tempêtes ! Encore un côté machiste !

    1
    Mercredi 5 Février 2014 à 17:28

    Coucou Lucette,

    Je n'ai rien trouvé de mieux que d'ouvrir mon vélux ce matin et de m'en rendre compte cet après-midi après une tempête violente ... et bien même la couette est trempée !

    Je pouvais me vanter de vivre sur une colline , enfin, cela n'a rien de semblable avec les inondations dont beaucoup souffrent , les pieds dans l'eau.

    Bises Lucette.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :